Aurélie Filippetti reconnaît – et relativise – l’existence de “consignes” sur les vacances des ministres …

12 Jan

Aurélie Filippetti reconnaît – et relativise – l’existence de “consignes” sur les vacances des ministres

Par Antoine Bayet

| 11/01/13 – 08:36

VOUS CONNAISSEZ LA QUESTION … – Invitée de l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, ce vendredi 11 janvier, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, connaissait déjà l’une des questions qui lui serait posée : son séjour à l’Île Maurice, lors des congés de fin d’année, en apparente opposition avec les consignes attribuées à l’Elysée sur ce sujet.

Et … c’est précisément ce point des consignes que la ministre de la Culture a choisi de mettre en avant, ce vendredi :

A aucun moment, ni le président  ni le Premier ministre n’a donné comme ordre aux ministres d’être à moins de deux heures de Paris […].

Reconnaissant toutefois l’authenticité de l’injonction présidentielle du : “Je ne vous souhaite pas de bonnes vacances, puisque vous n’êtes pas censés en prendre“, Aurélie Filippetti explique :

C’était une forme de boutade, parce que lui nous a demandé d’être vigilants […].

Lui n’a pas pris [de vacances], le ministre de l’Intérieur n’en n’a pas prises, il y a un certain nombre de ministres qui n’en n’ont pas prises.

Nous avions comme consigne […] de suivre nos dossiers, de rester vigilants, de rester disponibles, de rester joignables en permanence.

Et évidemment, après les six premiers mois très intenses que nous avons eu au gouvernement, oui, moi, j’avais besoin de prendre une semaine de vacances.

Voici la vidéo de cette séquence :

http://lelab.europe1.fr/t/aurelie-filippetti-invitee-de-jean-jacques-bourdin-la-question-attendue-des-vacances-6910

“J’en avais informé l’Elysée, qui ne m’avait en aucune manière […] empêchée“, a par ailleurs répété Aurélie Filippetti.

Pour rappel, Jean-Jacques Bourdin avait annoncé vouloir poser cette question à la ministre de la Culture, mardi 8 janvier, mettant ainsi le sujet à l’agenda.

Les choses se sont toutefois un peu accélérées avec la publication,par Voici, de photos montrant effectivement la ministre à l’Île Maurice.

J’ai demandé évidemment à un avocat d’examiner ce dossier“, a précisé, à ce sujet, Aurélie Filippetti, ce vendredi.

Aurélie Filippetti avait choisi de s’expliquer au Lab, mercredi 9 janvier :

Ce voyage m’a été offert par mon compagnon.

Dès que j’ai connu la teneur de ce cadeau, j’en ai averti le président de la République, qui m’a autorisée à partir.

Et assumait ne pas avoir mis les membres de son cabinet au courant de son voyage :

Je considérais que ce séjour relevait de la vie privée, et je considérais que je n’avais pas à les en informer, dès lors que je restais joignable.

Jeudi, c’est un autre ministre du gouvernement Ayrault, Laurent Fabius, qui a expliqué au Lab avoir pris “quelques jours de repos” très loin de la métropole, à Zanzibar, en Tanzanie.

Fin décembre, à l’occasion du dernier conseil des ministres de l’année, François Hollande avait “rappelé aux membres de son gouvernement qu’une année faisait 365 jours“, et “qu’il attendait de chacun d’entre [eux] présence et vigilance“.

Edit, 10h25 : reformulation du contexte des “consignes”,, après les détails fournis par Aurélie Filippetti.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: