N —Revisited: Racism in France

4 Mar

Enseignes coloniales à Paris: Au nègre joyeux et Au planteur

http://archeologue.over-blog.com/article-enseignes-coloniales-a-paris-au-negre-joyeux-et-au-planteur-81843569.html

(N de l’ed) We re-visit the issue: it seems that the ‘Au Nègre ‘store raised some controversy/ Il est bon de voir que le Nègre de Lyon ne passe plus inaperçu)

   Place de la contrescarpe, au-dessus d’une supérette, on peut voir l’enseigne très ancienne d’une chocolaterie: Au Nègre joyeux. Un noir souriant, serviteur ou esclave, est habillé en valet avec des bas blancs et une culotte rayée. 

enseigne au nègre joyeux 5è“Au Nègre joyeux”, ancienne enseigne à Paris

   Le Nègre Joyeux sert une dame bien habillée attablée devant un service à thé. Petit détail insolite, il porte une serviette blanche autour du cou. Serait-il un convive et non un subalterne? Peu probable. Au XVIIIè siècle, les noirs sont représentés au service des blancs et toujours contents!

enseigne peinte au planteur noir blanc 1er“Au Planteur”, aucune succursale, ancienne enseigne à Paris

    Deuxième exemple d’enseigne colonialiste: “Au Planteur“. L’image semble peinte sur des carreaux de céramique. Dans un décor tropical, on y voit un homme noir, torse nu et culotte rayée rouge, servant un café à son maître blanc. Là aussi, le serviteur ou esclave est debout et le maître est assis. Le rapport de domination est clair.

enseigne-au-negre-joyeux-Contrescarpe-5e.jpg“Au Nègre joyeux”, ancienne enseigne à Paris

   Aujourd’hui, ces deux enseignes sont choquantes. Elles se réfèrent à un temps où le cirage, le café et le chocolat était associé à la négritude (cf Banania) et où il était banal de considérer les hommes noirs comme inférieurs et donc destinés à nous servir.

   Ces images ne sont plus politiquement correctes. Faut-il pour autant les supprimer, comme certains demandent l’interdiction de Tintin au Congo pour cause de racisme? Faut-il appliquer la morale d’aujourd’hui aux oeuvres du passé et marteler les fresques d’Alfred Janniot sur la façade de l’ancien Musée des Colonies?

     Ces oeuvres appartiennent à l’histoire de la nation et au patrimoine parisien; elles nous rappellent les erreurs du passé.

    Le vieux Paris disparaît si vite qu’il serait dommage de détruire ces deux enseignes. Les témoignages de la France coloniale peuvent cohabiter avec les statues de la Liberté, le Musée de l’Immigration et les sculptures célébrant l’abolition de l’esclavage.

Lien sur ce blog:

Les fers brisés du Général Alexandre Dumas

Trois statues de la Liberté et une flamme, à Paris

Palagret

Le vieux Paris

août 2011

 ===================== [Warning; Nous rappelons que nous publions des articles dans nos Blogs*: Citations et Liens+ références/ Warning: We remind readers that our Blogs are Compilations, Quotations 1 Links + References * See Our Blogs,our Sources -which we publish almost daily ) ..]
vendredi 30 juillet 2010

Allez au Nègre !

C’est impératif !

Jeanne, je te rassure, le titre de mon billet n’est pas un “mot laid” ! Et je vous jure que Pluminette n’est pas de “mauvais poil” !

d’ailleurs, je n’ai pas écrit “allez au diable” !
mais le temps presse… y’aura bientôt plus de “Nègre” à Lyon…

 

Et surtout, n’allez pas vous faire de drôles d’idées…
ce n’est pas une bêtise !

Que je vous raconte…

Au_Negre

 

 

Début juin, dans le Progrès, je lis le titre d’un article : “on n’ira bientôt plus “au Nègre” à Lyon et Villeurbanne”, avec une photo du magasin de la rue de Brest !

Au_Negre_rue_de_Brest

VOISIN (les chocolatiers propriétaires de l’enseigne) vont rebaptiser leurs 3 boutiques de thé et café du joli nom de “la route des arômes” car, paraît-il, l’expression “au Nègre” est devenue insultante, au fil du temps…

C’est comme pour Banania ! y’a plus bon… Ce mot figure désormais sur la longue liste des insultes racistes…

Dans les années 30, une nouvelle boutique lyonnaise arbore le logo d’un homme noir coiffé d’un turban, une tasse de café fumant à la main, avec l’inscription “au Nègre”.

Au_Negre_logo

 

 

Mais un groupe FB contre ces boutiques a émergé sur le Net !

Politiquement correct, “la route des arômes” figurera donc sur la façade de la boutique de la Part Dieu qui se refait une vraie beauté dans les tons d’anis et marron, étant située dans un emplacement stratégique depuis l’ouverture du cours Oxygène.

Et voilà pourquoi “au Nègre” sera remisé aux oubliettes de l’Histoire, déclare le journaliste, en se demandant si le “Cap Nègre” et les “dix petits nègres” subiront le même sort…

Au_Negre3

 

Posté par Plumedemai à 07:00 – Commentaires [16] – Permalien [#]
Tags : , ,

1 2 3 4 5
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: